logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus, ut hendrerit mi pulvinar vel. Fusce id nibh

Mobile Marketing

Pay Per Click (PPC) Management

Conversion Rate Optimization

Email Marketing

Online Presence Analysis

Fell Free To contact Us
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus

1-677-124-44227

info@your business.com

184 Main Collins Street West Victoria 8007

Top

Au secours… je vois du contenu partout

Au secours… je vois du contenu partout

Nous avons tous des références cinématographiques communes. Pour ma génération, le film “6ème Sens” est l’une de ces références, avec la réplique culte “Je vois des gens qui sont morts…”.

J’ai un peu le même problème que cet acteur : je vois du contenu partout. C’est moins grave. Il faut dire que je vis dans un monde parallèle : celui du Social Selling et de la création de contenu. Or les 2 sont intimement liés.

A chaque fois qu’il nous est donné d’intervenir en entreprise avec Thierry Bayon, dans le cadre d’une action ou formation ou sensibilisation au Social Selling, nous sommes confrontés à la même question : mais que partager sur les réseaux ? Traduit le plus souvent par : mais de quoi vais-je parler ? Que vais-je publier ? Quel contenu ? Où est-il ?

Questions fondamentales, car sans contenu, vos partages sur les réseaux tournent à vide. Voici donc un petit éclairage rapide qui va tenter de vous persuader que vous avez du contenu, toujours, mais qu’il sera très difficile de l’exploiter sans une aide extérieure.

Vous avez de l’expertise ? Vous avez du contenu.

La question de savoir si vous disposez, en interne, de contenu intéressant et suffisant à partager sur les réseaux se résout facilement : la réponse est oui. Systématiquement.

Comment puis-je en être si sûr, sans connaitre votre activité et votre organisation ? C’est le résultat d’une équation simple. Votre entreprise génère une activité et compte des clients. C’est donc que vous produisez peu ou prou un bien ou un service monnayable. Cela requiert inévitablement une expertise, un savoir faire dans un domaine précis. Donc, vous disposez de contenu valorisable et partageable, qui sera recherché et commenté sur les réseaux si vous le mettez à disposition.

Activité/Clients = Expertise = Contenu.

“Quoi ? Comment ? Mais moi qui loue des photocopieurs, même si ce sont les meilleurs à 100 km à la ronde, je ne dispose pas de contenu, je ne peux pas partager sur les réseaux !”

Et pourquoi pas ? Lancez l’application “enregistrement” de votre Smartphone. Demandez à l’un de vos commerciaux, qui par définition ne partage et ne crée pas de contenu, pourquoi ses photocopieurs sont les meilleurs. Il va partir instantanément dans une tirade de 5 mn, voire 15 dans un bon jour, pour vous expliquer tous ses secrets comme le ferait un expert en intelligence artificielle.

Votre entreprise regorge d’expertise, sinon vous n’existeriez pas.

De plus, un tour à la machine à café lors d’une pause vous convaincra que le contenu est bien présent, au détour de chaque conversation. Un incident redondant avec les clients > un article ou un post Linkedin. Une interrogation sur les choix à faire dans le design du prochain site corporate > un article. Un commercial ou un ingénieur de retour d’un salon et qui raconte ses découvertes > un article.

Il vous reste à le formaliser, l’extraire, le partager.

Ok, j’ai du contenu. Mais personne ne veut le produire.

Nous avons avancé : vous reconnaissez l’existence de contenu. Mais, c’est indéniable, il est souvent très difficile de le formaliser et de l’extraire.

Les blocages sont multiples :

  • Je ne me sens pas capable de produire ce contenu (rarement avoué)
  • Je ne me sens pas légitime pour produire ce contenu (plus fréquent)
  • Je n’ai pas le temps de produire ce contenu (très fréquent, mais souvent une excuse)
  • Je n’ai pas envie de produire ce contenu (et pourquoi pas)
  • Ça n’est pas mon rôle de produire ce contenu à la place de… (blocage très fréquent)
  • Pourquoi irai-je me mettre en danger en produisant du contenu ? (c’est légitime)
  • Qui va valider ce contenu ?

Toutes ces objections sont logiques, difficiles à contourner, et bloquantes. Il existe heureusement des “content leaders” au sein d’une entreprise, qui vont se lancer sans peur et qui peuvent constituer une bonne base pour un programme de Social Selling. Toutefois, c’est rarement suffisant.

La vraie solution consiste en l’intervention d’une force extérieure, neutre, qui va permettre d’extraire, de formaliser, de valider et de distribuer le contenu latent.

Cette force sera d’autant plus efficace qu’elle est externe. Elle échappe ainsi aux pesanteurs internes, aux guerres intestines éventuelles, et elle est par nature impartiale et expérimentée.

Ça fonctionnera toujours, c’est comme ça.

De la même façon qu’il faut des consultants externes lors de certaines phases de changement de votre organisation, pour obtenir efficacité et neutralité, il faut des extracteurs/créateurs de contenus pour amorcer ou pérenniser un programme de Social Selling.

Mais je veux bien en discuter avec vous si vous n’êtes pas convaincu : contactez moi, connectez-vous sur Linkedin, ou téléchargez notre Livre Blanc Contenu.

J’attends avec intérêt vos retours.

Share

Je crée du contenu sous toutes ses formes, notamment pour les blogs, réseaux sociaux, livres blancs, études et guides... Associé créateur de Marketor, j'évolue dans le monde de l'IT depuis son origine ou presque (1987). J'anime des communautés et des blogs dans les domaines IT, RH, Social Selling, Cloud computing, SaaS, IoT, Innovation... Je suis consultant formateur en création de contenus et en Social Selling.