logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus, ut hendrerit mi pulvinar vel. Fusce id nibh

Mobile Marketing

Pay Per Click (PPC) Management

Conversion Rate Optimization

Email Marketing

Online Presence Analysis

Fell Free To contact Us
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus

1-677-124-44227

info@your business.com

184 Main Collins Street West Victoria 8007

Top

3 actions Social Selling simples pendant le confinement

3 actions Social Selling simples pendant le confinement

  1. Mettre à jour son bandeau linkedin
  2. Solliciter des recommandations
  3. Cartographier ses contacts

J’espère que vous êtes en parfaite santé, vous et vos proches.

Vous êtes de ceux qui sont confinés, et qui pratiquent le télétravail ?
Il est possible que vous disposiez d’un peu plus de temps.
De toute façon, cette période est propice à prendre de la hauteur.
Donc  à revenir sur des aspects laissés de côté en temps normal.

Voici un petit rappel sur 3 points basiques (+ 1) sur lesquels vous pouvez travailler.

Mettre à jour son bandeau Linkedin

C’est un outil un peu oublié dans une action ou une routine de Social Selling.
On trouve encore quelques profils qui n’affichent rien d’autre que… le bandeau vierge de Linkedin (par défaut).

Pourtant, il faut garder en tête une idée simple : le bandeau Linkedin est la toute première information vue par toute personne visitant votre profil.
Et ceci, dans les 2 cas les plus fréquents :

  • une recherche sur votre nom dans Google, où le profil Linkedin se trouve souvent en première place
  • une recherche directe sur votre nom, ou clic sur vos posts, dans Linkedin

De plus, il s’agit là d’une information visuelle.
Elle est donc assimilée plus rapidement, et immanquablement.
Il n’est pas sûr que tous les visiteurs lisent en détail votre profil.

Une bonne résolution de confinement, c’est donc de vérifier que votre bandeau est à jour.

Il est habile de l’utiliser pour afficher un message :

  • soit générique, avec un texte intégré dans le dessin, un slogan, un lien, une information
  • soit ponctuelle, avec un CTA (Call To Action) vers un évènement important pour vous

Je mets systématiquement un bandeau différent lorsque j’interviens sur un évènement (SocialSellingForum, AutomationDay à Lyon…).

Demander des recommandations

Je ne suis pas sûr que les recommandations apparaissant sur le profil Linkedin soient d’un intérêt majeur. Tous les spécialistes vous diront qu’elles peuvent être “de complaisance” ou même “bidonnées”.

J’en étais tellement convaincu que je ne me suis jamais préoccupé d’en ajouter à mon profil.
Pourtant, rien qu’ici sur Linkedin, plusieurs dizaines d’entreprises sont parfaitement satisfaites de mes interventions ou de mes articles qui apparaissent encore sur leurs blogs.

Donc, à contrario, pourquoi se priver de recommandations ?
C’est la remarque que je me suis faites en observant mon profil “nu” la semaine dernière.
J’ai décidé de mettre à profit cette période particulière pour solliciter certains contacts. En leur demandant s’ils ne voulaient pas en profiter pour passer sur mon profil, et s’ils avaient eux-mêmes besoin que j’intervienne sur le leur.

Rendez-vous dans quelques semaines.

Cartographier ses contacts

Je ne me considère pas comme un grand “ponte” du Social Selling.
Mais j’ai la chance d’en côtoyer beaucoup : Thierry Bayon (mon associé), Loïc Simon, Philippe Deliège, Michael Bon, Bruno Fridlansky… des dizaines d’autres que je ne peux citer.

Ce que je vais dire n’a aucun intérêt pour eux, ils ont réglé cette question depuis longtemps.

Mais pour moi, qui suis plutôt créateur de contenu, formateur et vulgarisateur, une question reste importante : comment cartographier ses contacts Linkedin ?

A chaque post, chaque nouvel article, je dois taguer un certains nombre de contacts.
C’est le meilleur moyen de leur signaler un contenu qui est particulièrement adapté à leurs contexte et problématiques.

Dans sa version “gratuite” (qui reste la plus utilisée), vos contacts s’empilent simplement par ordre alphabétique (prénom ou nom), ou par date d’ajout. Rien de très intéressant pour un usage efficace.

Par contre, le tri vous est accessible en grande partie, avec des critères nombreux.
Régions, secteur d’activité, entreprise, langue, école ou cursus, sont des critères disponible en version gratuite.

Pour vraiment être efficace, je vous conseille l’astuce suivante :
réalisez une cartographie de vos contacts les plus utiles, en les enregistrant dans un fichier de type excel ou Google Sheets.

Vous ajouterez à chaque contact les informations qui vous sont vraiment utiles, mais pas plus.
Par exemple, région, secteur d’activité, prospect prioritaire, partenaire prioritaire, etc.
Et surtout surtout surtout… son identifiant Linkedin. ( avec @ devant ! )

Pourquoi cela ?
Parce que l’intérêt d’une telle cartographie est de taguer les bonnes personnes au bon moment.
Il vous suffira alors de faire un tri sur la base de votre fichier, puis de sélectionner les contacts qui seront intéressés par votre publication.
Avec un simple copier-coller, vous pourrez ensuite taguer une sélection de contacts, sans rechercher longuement (et parfois vainement !) leur identifiant.

Avant de partir

Une dernière action simple pendant cette période particulière : produisez du contenu, et partagez-le.
Quel meilleur moment, alors que vos clients et partenaires recherchent de l’information, et sont disponibles ? Pour cela, vous pouvez nous solliciter pour produire directement ce contenu, ou vous former pour en créer vous même.


Portez-vous bien, et à très vite.

Je crée du contenu sous toutes ses formes, notamment pour les blogs, réseaux sociaux, livres blancs, études et guides... Associé créateur de Marketor, j'évolue dans le monde de l'IT depuis son origine ou presque (1987). J'anime des communautés et des blogs dans les domaines IT, RH, Social Selling, Cloud computing, SaaS, IoT, Innovation... Je suis consultant formateur en création de contenus et en Social Selling.