logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus, ut hendrerit mi pulvinar vel. Fusce id nibh

Mobile Marketing

Pay Per Click (PPC) Management

Conversion Rate Optimization

Email Marketing

Online Presence Analysis

Fell Free To contact Us
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus

1-677-124-44227

info@your business.com

184 Main Collins Street West Victoria 8007

Top

Linkedin, un mapping déformé de l’entreprise

projection mercator vs taille réelle

Linkedin, un mapping déformé de l’entreprise

Et si notre perception de Linkedin était déformante ? Comme l’est en géographie la projection de Mercator qui valorise énormément certains pays, au détriments de continents entiers ?

Si vous avez lu notre dernier article concernant les Hashtags sur Linkedin (et même la première partie qui précédait), vous le savez déjà. L’étude des Hashtags et de leurs abonnés montre clairement d’énormes disparités. On y constate notamment une sur représentation de certains secteurs et/ou de certaines fonctions.

En quoi cela influe-t-il sur notre perception du monde de l’entreprise ?

Notre perception du monde est biaisée par des biais cognitifs

L’infographie ci-dessus est assez édifiante.

En bleu clair la taille apparente d’un pays sur une carte (projection Mercator).

En bleu foncé, la surface réelle de ce pays.

Sur une projection Mercator, les Etats-Unis et la Russie occupent 25% de la surface, et dominent le monde.

En réalité, ils représentent 5% des terres.

Notre esprit s’est accommodé de ces représentations, et les assimile à la réalité. Nous transposons une erreur de perception en une vérité tangible, avec des conséquences dans nos raisonnements futurs. Dans le cas de la projection de Mercator, les pays de l’hémisphère nord se voient dotés d’une puissance apparente qu’ils ne possèdent pas. Le cas le plus Ubuesque étant celui du Groenland, qui parait avoir la même taille que le continent africain. Alors qu’il en est loin.

Linkedin, un Univers qui génère une projection déformée…

Il en va de même, dans notre esprit, avec un réseau professionnel comme Linkedin. N’y sont visibles que ceux qui ont fait l’effort de l’être
Seuls ceux qui interviennent activement, en publiant, en commentant, apparaissent régulièrement dans le fil d’actualité des inscrits.

C’est une constatation flagrante si vous pratiquez le marketing comme nous.

Le #SocialSelling, le #PersonalBranding, le #ContentMarketing sont pour nous des concepts dominants et répandus.

  • Nous les comprenons.
  • Ils sont omniprésents dans notre réseau.
  • Ils “écrasent” notre fil d’actualité Linkedin.

Dans la pratique, ces concepts sont connus et pratiqués par relativement peu de monde.

…mais un Univers essentiel.

Linkedin, c’est 660 millions d’utilisateurs sur la planète. Si l’on considère que la terre est encore aujourd’hui la seule planète habitée connue, il se pourrait bien que l’on soit en présence du plus grand réseau professionnel… de l’univers.

Du fait même de son hétérogénéité, son impact sur la vie et l’avenir de l’entreprise est renforcé.

En effet, on peut sans se tromper affirmer que des secteurs d’activité ou fonctions essentielles y sont sur-représentées. Par exemple :

  • Les marketeurs
  • Les recruteurs
  • Les free-lance
  • Les ressources humaines
  • etc

Parfois, cette sur représentation est due à un changement sociétal. On y trouve beaucoup de CEO, ou de personnes inscrites comme telles. Mais il s’agit plutôt d’un signe de l’Uberisation de la société, qui transforme nombre d’anciens salariés en nouveaux auto-entrepreneurs.

Quelle qu’en soit l’origine, l’hétérogénéité est un élément à prendre en compte dans une stratégie de Social Selling.

Elle facilite l’émergence de profils leaders dans des domaines moins représentés. C’est le cas par exemple pour les commerciaux, ou pour les fonctions d’administration ou de production. Or, sur Linkedin, comme le répète souvent Thierry BAYON, l’important est de chasser en meute.

Peut importe comment est générée la visibilité et la réputation de votre entreprise. L’important est qu’elle apparaisse à minima à sa juste valeur, et si possible avec un effet de loupe.

Comment tirer partie des disparités de Linkedin

Vous souhaitez obtenir la même visibilité pour votre entreprise que celle du Groenland sur une carte Mercator ? C’est possible.

En effet, cette visibilité et l’influence éventuelle qui s’ensuit dépendent de facteurs relativement modestes. En tout cas, elle ne nécessitent pas de tripler votre chiffre d’affaire, ce qui serait problématique.

A l’inverse, elle génèrent souvent cette augmentation de C.A. Car l’économie dans son ensemble bascule dans une logique d’Inbound Marketing.

Un contrat d’envergure pourrait surgir demain matin par l’intermédiaire du concierge de votre immeuble de bureau, si celui ci a décidé de passer une partie de son temps à réseauter. Vous allez le refuser ?
Ce qui nécessite de former vos collaborateurs à une échelle qui dépasse celle du simple service Marketing. Cela doit aussi s’appuyer sur un politique de création, puis de partage, de contenus.

C’est une stratégie bien plus simple qu’il n’y parait, et très accessible.

Vous formiez autrefois vos collaborateurs à l’utilisation d’un tableur et d’un traitement de texte.
Il faudrait dorénavant les former à :

  • avoir un profil (une page perso) efficace, ou même existant.
  • étendre leur réseau.
  • répondre aux questions et conseiller d’éventuels prospects.
  • s’exprimer et produire du contenu.
  • exister.

Ce que nous appelons la projection “Marketor”.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce type d’action et de formation, contactez-nous.

Je crée du contenu sous toutes ses formes, notamment pour les blogs, réseaux sociaux, livres blancs, études et guides... Associé créateur de Marketor, j'évolue dans le monde de l'IT depuis son origine ou presque (1987). J'anime des communautés et des blogs dans les domaines IT, RH, Social Selling, Cloud computing, SaaS, IoT, Innovation... Je suis consultant formateur en création de contenus et en Social Selling.