logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus, ut hendrerit mi pulvinar vel. Fusce id nibh

Mobile Marketing

Pay Per Click (PPC) Management

Conversion Rate Optimization

Email Marketing

Online Presence Analysis

Fell Free To contact Us
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus

1-677-124-44227

info@your business.com

184 Main Collins Street West Victoria 8007

Top

Hashtag sur LINKEDIN : partie 1, astuces & rappels

écrire avec des hashtags

Hashtag sur LINKEDIN : partie 1, astuces & rappels

Le hashtag, popularisé par Twitter en 2009, a été intégré à Linkedin en 2018.
Quel est donc leur usage ? En quoi présentent-ils un intérêt ?

J’utilise fréquemment les #Hashtags sur Linkedin, lors de mes création de #contenus.

Pourquoi ?  Voici quelques éléments de réponse.

4 usages types qui apportent un intérêt immédiat.

Signalétique.

C’est tout bête, mais un Hashtag se voit.
D’autant mieux qu’il est signalé en bleu, et en caractères gras, par Linkedin.

Au milieu de votre texte, il est immédiatement #repérable. Il signe votre intérêt pour un thème donné. Il met en exergue une idée.

hashtag-accroche-linkedin
Astuce : Il peut être très judicieux d'insérer les hashtags dans... l'accroche de vos "posts". Ce sont les 2 ou 3 lignes mises en avant par Linkedin dans sa diffusion.

De même qu'une émoticône, un hashtag bleu inséré à cet endroit capte le regard, et invite à aller plus loin. Il est plus utile ici qu'en bas de Post.

Catégorisation.

C’est l’objectif premier des concepteurs du Hashtag. Il s’agit comme son nom l’indique de taguer vos contenus. De cette façon, vous créez une connexion interne vers de multiples contenus qui traitent d’un même sujet.

Les catégories ainsi créées peuvent être multiples :

  • thème (#Marketing, #RH)
  • entreprise (#Marketor)
  • fonction (#DRH, #CEO, #DAF…)
  • identification personnelle (#lesarticlesdelaurent)
  • produits ou services (#Iphone, #Galaxynote10…)
Astuce : Vous êtes vraiment un producteur de contenu régulier ? Signez vos posts et articles d'un hashtag signature "exclusif" (que vous êtes seul à utiliser).
Mais gardez en tête que n'importe qui peut squatter votre hashtag et apparaître ainsi dans son résultat.
Astuce 2 : Si vous souhaitez que vos hashtags soient vus et utilisés par Linkedin, il faut que votre profil soit en mode public (Linkedin ne catégorise pas les contenus privés, logique).

Idée ou point de vue.

Une façon détournée d’utiliser le Hashtag, mais qui paradoxalement l’a rendu populaire. C’est même l’un des principaux usages sur de nombreux réseaux.

On pense notamment aux Hasgtags #MeToo, #JeSuisCharlie, ou #PrayforParis.

Mais il y a de nombreux exemples beaucoup plus légers, comme #OnNeLâcheRien (merci Loïc). Ils sont multipliables à l’infini.

Astuce : Vous souhaitez exprimer un point de vue assez tranché, voire catégorique? Utilisez un hashtag. Le côté décalé sera beaucoup mieux accepté que si vous exprimez la même idée dans votre texte.
Par exemple : #RienAFoutre, #ThanksGodItsFriday (ces hashtags existent)

Recherche.

C’est la conséquence directe de la catégorisation. Les hashtags sont généralement repérés automatiquement  par les réseaux sociaux. Ils sont traités comme des identifiants internes, et transformés en liens. (c’est pourquoi ils ont une couleur différente)

De ce fait, ils deviennent cliquables.
Ils renvoient vers l’ensembles des posts ou articles qui les ont intégrés.

Vous pouvez vous y abonner, et accéder facilement à ces “fils” d’actualités.
De même pour les utilisateurs qui pourront repérer vos publications au sein de ces “fils”.

3 conséquences :

  • vous pouvez observer les tendances liées à un secteur d’activité, à un thème, en consultant régulièrement les publications qui utilisent ce hashtag
  • il est aussi possible de l’utiliser pour observer la concurrence,
  • vous pouvez trouver de nouveaux contacts dans ces fils d’actualités

Le Hashtag peut-il être exclusif ?

En clair, le Hashtag peut-il devenir une marque ?
Voilà une question très importante, qui devrait devenir bientôt cruciale.

Un article du JDN tente d’y répondre plus en détail. On y apprend notamment que : ” Il est tout à fait légal de déposer une marque sous forme de hashtag mais pour cela il faut que la marque réponde aux exigences de validité qui sont : la disponibilité, la licéité et le caractère distinctif. Pour l’instant, le hashtag ne fait l’objet d’aucune réglementation particulière et la jurisprudence reste encore assez incertaine sur le sujet. “

Astuce : dans l'état actuel de la législation, vous pouvez "squatter" un fil de news lié à un hashtag. Par exemple #PARIS2024.

Il suffit pour cela que vos propos ou votre post soient valorisant, positifs, et en rapport avec le sujet. Donc inutile d'aller poster des injures sur la #marque ou #dénomination d'un concurrent, vous serez poursuivi... comme partout ailleurs.

Le Hashtag est-il plus efficace en français ou en anglais ?

Linkedin est un réseau anglophone, car international. Donc l’anglais est la langue de base sur ce réseau.

Vous serez donc souvent amenés à choisir entre français et anglais. En général, les 2 versions existent. Logiquement,  le Hashtag sera beaucoup plus suivi en anglais.
Mais vos cibles ne lisent peut-être que le français.

Savoir s’il faut cibler des hashtags peu suivis, ou ceux qui comptent un grand nombre d’abonnés, c’est une question de stratégie.
Nous y revenons de façon chiffrée dans la seconde partie de cet article.

Astuce : en cas de doute, l'utilisation des deux versions du Hashtag est une bonne pratique : #contenu et #content.
hashtag contenu et hashtag content

Qu’en pense l’algorithme de Linkedin ?

On dit souvent que l’algorithme de Linkedin réduit la portée de vos publication au delà de 3 hashtags.
Mais l’algorithme de Linkedin n’est pas public.
Cette affirmation est donc sujette à caution.

Ce qui est sûr, c’est que trop de Hashtags fatiguent le lecteur, et sont nuisibles à la qualité de vos contenus.
C’est ce critère que vous devez garder en tête : la qualité du contenu.

Logiquement, Linkedin devrait favoriser la diffusion de vos contenus auprès des contacts qui utilisent les mêmes hashtags. Ca reste à prouver.
Mais il est sûr que vous augmentez les chances d’être repéré et lu par vos cibles en utilisant un hashtag qu’elles suivent. Problème : le hashtag qu’elles utilisent (visible) est-il le même que celui qu’elles suivent  (invisible) ? Pas sûr.

Astuce : colonne de gauche, en bas de votre page accueil Linkedin. Vous trouverez une liste "Hashtags
suivis". Juste en dessous, un lien "en découvrir d'autres". Il vous sont proposés en fonction de vos contacts, profil, publications.
sélection de hashtag linkedin

Le saviez-vous ?

En 2018, Linkedin a lancé un test sur un échantillon d’utilisateurs. Ceux-ci ne pouvaient plus publier sans utiliser un hashtag. (ce fait est relaté dans le blog LinkedInsight)
Rassurez-vous : ce n’est désormais plus obligatoire.

Et alors, ce Hashtag ?

Bien sûr, la question qui reste en suspens, c’est celle de savoir quelle stratégie développer dans l’utilisation de Hashtags sur Linkedin.
Une première chose est certaine : il est avantageux et productif de les utiliser.

Pour déterminer une stratégie plus précise, je vous invite à lire la semaine prochaine la seconde partie de cet article, qui donnera de nombreux chiffres parfois édifiants. Savez-vous que le nombre d’abonné entre un hashtag et un autre, dans un même domaine d’activité, peut varier d’un facteur de… 100.000 !?

Si vous avez une question ou une envie suite à la lecture de cet article, contactez-nous !

Et pour en savoir plus, découvrez la seconde partie ici : des chiffres et des stratégies.

Je crée du contenu sous toutes ses formes, notamment pour les blogs, réseaux sociaux, livres blancs, études et guides... Associé créateur de Marketor, j'évolue dans le monde de l'IT depuis son origine ou presque (1987). J'anime des communautés et des blogs dans les domaines IT, RH, Social Selling, Cloud computing, SaaS, IoT, Innovation... Je suis consultant formateur en création de contenus et en Social Selling.